Les placements

Notre équipe multidisciplinaire peut vous guider vers les fonds communs de placement ou les fonds distincts qui vous procurerons un meilleur rendement de votre portefeuille , tout en respectant votre zone de confort.

Compte régulier (ou ouvert)

Compte d’épargne non enregistré dans lequel des sommes sont déposées par son titulaire (individu ou corporation) en vue de faire des investissements par l’entremise de divers produits financiers. Ce type de compte est soumis aux règles fiscales applicables au Canada et au Québec quant à l’imposition des revenus, dividendes et gains en capital générés par les placements détenus à l’intérieur du compte. Ce type de compte permet entre autre d’investir des sommes dont vous prévoyez avoir besoin, à court, moyen ou long terme.

Régime enregistré d’épargne retraite (REER)

Abri fiscal par lequel un particulier peut reporter l'impôt à payer sur les sommes placées en vue de sa retraite. Le titulaire investit dans une ou plusieurs variétés d'instruments de placement qui sont détenus en fiducie en vertu du régime. L'impôt à payer sur les cotisations versées et la plus-value des placements effectués est reporté jusqu'au moment de leur retrait. Donc, ce régime permets de réaliser une croissance à long terme de votre actif investis à l’abri de l’impôt. Le montant des cotisations effectuées à ce type de régime peut être déduit du revenu gagné au moment de la préparation des déclarations de revenus, ainsi le revenu imposable du cotisant est diminué. Des plafonds de cotisation sont déterminés. Le capital et les revenus seront imposables au moment de leur retrait du régime

Régime enregistré d’épargne retraite de conjoint
(REER de conjoint)

REER dont le titulaire est un des époux ou conjoint de fait dans lequel l’autre époux ou conjoint de fait cotise.

Régime enregistré d’épargne retraite collectif
(REER collectif)

REER établi par un employeur dans le cadre duquel un compte est ouvert pour chaque employé participant. L'employé et l'employeur peuvent cotiser au régime, sous réserve de plafonds déterminés. Les cotisations patronales sont considérées comme un revenu imposable pour l'employé, mais celui-ci peut obtenir une déduction fiscale à titre de cotisation à un REER. Pour l'employeur, la cotisation patronale est déductible au même titre qu'un salaire.

Régime enregistré d’épargne retraite immobilisé
(REER immobilisé)

Régime enregistré établi afin de recevoir des fonds transférés d'un régime de retraite enregistré à condition de ne servir qu'à produire un revenu de retraite. Les fonds sont habituellement « immobilisés » (sauf si la législation de la province où l'employeur est enregistré permet qu'il en soit autrement. Il permet au titulaire de différer l’imposition des revenus de placement jusqu’au retrait des sommes. Ces sommes doivent servir à procurer un revenu viager de retraite. Au moment opportun, les sommes contenues dans le REER immobilisé doivent être transférées dans un fonds de revenus viagers (FRV) ou doivent servir à acheter une rente viagère auprès d’une compagnie d’assurance.

Compte de retraite immobilisé (CRI)

Compte établi afin de recevoir des fonds transférés d'un régime de retraite enregistré à condition de ne servir qu'à produire un revenu de retraite. Les fonds sont habituellement « immobilisés » (sauf si la législation de la province où l'employeur est enregistré permet qu'il en soit autrement. Il permet au titulaire de différer l’imposition des revenus de placement jusqu’au retrait des sommes. Ces sommes doivent servir à procurer un revenu viager de retraite. Au moment opportun, les sommes contenues dans le CRI doivent être transférées dans un fonds de revenus viagers (FRV) ou doivent servir à acheter une rente viagère auprès d’une compagnie d’assurance

Régime enregistré d’épargne étude (REEE)

Régime qui permet d’accumuler de l’argent à l’abri de l’impôt dans le but de financer en tout ou en partie les études postsecondaires du ou des bénéficiaires. Le souscripteur ne peut déduire les souscriptions de son revenu imposable. Toutefois, les cotisations au REEE donnent droit à une subvention canadienne pour l’étude (SCEE). De plus, un incitatif québécois pour l’épargne étude (IQEE) peut être accordé.

Régime enregistré d’épargne invalidité (REEI)

Le Régime enregistré d’épargne invalidité (REEI) est un régime d’épargne à long terme mis sur pied pour vous aider, vous-même, vos enfants, les membres de votre famille ou toute autre personne, à épargner en vue d’assurer la sécurité financière à long terme d’une personne atteinte d’une invalidité grave. Les cotisations versées dans un REEI pourraient être complétées par des Subventions canadiennes pour l’épargne invalidité de montant équivalent, versées par le gouvernement du Canada. Le Bon canadien pour l’épargne invalidité est également disponible pour les familles à faible revenu, même si aucune cotisation n’est versée. Le bénéficiaire peut établir un REEI jusqu’à l’âge de subvention et le bon peuvent être versés jusqu’à l’année où le bénéficiaire atteint l’âge de 49 ans.

Compte d’épargne libre d’impôt (CELI)

Les résidents canadiens âgés d'au moins 18 ans pourront gagner un revenu de placement exempt d'impôt à l'intérieur d'un compte d'épargne libre d'impôt (CELI), tout au long de leur vie. Les cotisations versées dans un CELI ne sont pas déductibles d'impôt, ni les intérêts payés sur des emprunts effectués pour investir dans un tel compte. Toutefois, les revenus gagnés dans un CELI (par exemple le revenu de placement et les gains en capital) ne sont pas imposables, même au moment d'un retrait.

Fonds enregistré de revenu de retraite (FERR)

Abri fiscal permettant à son titulaire de reporter l’impôt sur les revenus de placements générés par les investissements qui y sont faits. Les sommes investies dans un FERR proviennent habituellement d’un REER. Le titulaire d’un FERR doit retirer une somme minimale à chaque année. Les sommes retirées sont imposables.

Fonds de revenu viager (FRV)

Abri fiscal qui permet à son titulaire de reporter l’impôt sur les revenus de placements générés par les investissements qui y sont faits. Les sommes investies dans un FRV proviennent, la plupart du temps, d’un régime complémentaire de retraite accumulé auprès d’un employeur (CRI ou REER immobilisé). Le titulaire d’un FRV doit retirer une somme minimale à chaque année. De plus, le titulaire ne peut retirer plus qu’un certain montant prédéterminé à chaque année, le but étant que le FRV vous procure un revenu pour le reste de vos jours. Les sommes retirées sont imposables.

Régime de retraite individuel (RRI)

Le RRI est un régime à prestations déterminées conçu pour une seule personne et est enregistré auprès de l’Agence du revenu du Canada(ARC) et de l’autorité provinciale, s’il y a lieu. C'est donc le montant des prestations payables à la retraite qui est prédéterminé et non le montant des cotisations permises comme c'est le cas pour un REER. Le montant annuel des cotisations est déterminé par un actuaire, en fonction de divers facteurs tels l’âge et le revenu. Bien que chaque cas doive être étudié séparément, un RRI offre en général la possibilité de cotiser des montants déductibles d'impôt supérieurs à ceux qui sont permis en vertu d'un REER. Pour les propriétaires d'entreprise ou les cadres supérieurs dont les revenus exigent une stratégie de report d'impôts plus optimale, le régime de retraite individuel (RRI) peut s'avérer une option très intéressante

Le conseil du mois

Plus que quelques semaines à prévoir pour votre REER 2015 !

 

 

Outils